Anubis first pub

15H

En français

Modérée par
Pedro Morais, journaliste et critique d’art

Avec
Sebastien Gokalp, directeur du Musée national de l’histoire de l’immigration
Anne Lafont, historienne de l’art, directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales
Françoise Vergès, politologue, présidente du collectif Décoloniser les arts
Fayçal Baghriche, artiste

Musée national de l’histoire de l’immigration / Doit-on (encore) décoloniser les arts ?


La représentation des corps noirs dans les arts de la scène et en art contemporain demeure l’objet d’importants clivages idéologiques, comme en témoignent les polémiques qui se sont multipliées ces dernières années. Les uns crient à la censure. Les autres défendent une certaine éthique dans la production et la réception des oeuvres. Certains artistes n’auraient-il point achevés de décoloniser leurs imaginaires ? Les réactions des publics racisés ne seraient-elles pas l’expression d’une « mémoire empêchée » (Paul Ricoeur) focalisée sur le traitement de la couleur d’un épiderme ? Dans les deux cas, l’esclavage et la colonisation, comme un passé qui n’en finit pas de passer, continuent de hanter nos cimaises.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici