Julien Creuzet

  • Julien Creuzet

  • Julien Creuzet - Projects

    Mon corps, carcasse, se casse casse casse / Mon corps canne à sucre flèche flèche flèche / Mon corps banane est en larme larme larme / Mon corps peau noire, au coucher du soleil, / ne trouve le sommeil / Mon corps plantation poison / Mon corps plantation poison / Mon corps plantation / Demande la rançon / La pluie n’est plus la pluie / La pluie goutte aiguille / La pluie acide pesticide / La pluie infanticide / Mon père vivait près de la rivière / La rivière était à la lisière / Du champ de banane pour paname / Banane rouge poudrière / Sous les tropiques du Cancer, 2019
    Découpe numérique sur métal, peinture thermolaquée, animation en image de synthèse
    240 x 620 x 300 cm

    Coproduction Fondation d’entreprise Ricard & Nuit Blanche 2019

    Avenue Winston Churchill

    Julien Creuzet est né en 1986 au Blanc-Mesnil en région parisienne. Cette sculpture est une allégorie d’un paysage des Caraïbes fantasmé : un champ de banane renversé aux couleurs acidulées. Cette oeuvre puise son imaginaire dans une catastrophe écologique ; la contamination des sols, des rivières et des nappes d’eaux souterraines de Martinique et de Guadeloupe par la chlordécone, un pesticide utilisé de 1972 à 1993 pour lutter contre le charançon du bananier. Le titre de cette sculpture reprend les paroles d’une chanson, écrite pour l’occasion sur une musique Afro-pop, dynamique et joyeuse, un clin d’oeil aux cultures des Caraïbes mêlant festivité et tristesse. La musique a donné lieu à la réalisation d’un film d’animation : un voyage dans l’antre du bananier montrant les vestiges d’un système colonial.

    Photo: Courtesy the artist ; High Art, Paris ; DOCUMENT, Chicago



    Vidéo : InstanT Productions

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici