Mariane Ibrahim

  • Gallery Focus : Mariane Ibrahim




  • Quelques questions à Mariane Ibrahim


    Présentez-vous
    Je suis Mariane Ibrahim Lenhardt, fondatrice et directrice de la galerie Mariane Ibrahim, dont l'ancien siège principal se trouvait à Seattle, maintenant à Chicago. La galerie a été fondée en 2012 à Pioneer Square, Seattle, où nous avons lancé une sélection éclectique d'artistes africain.e.s renommé.e.s et émergent.e.s. Notre vision était et est toujours de juxtaposer les artistes émergent.e.s et les artistes contemporain.e.s établi.e.s. Notre engagement de montrer de nouveaux.elles artistes est renforcé par notre programme de conservation, qui favorise le développement d'artistes émergent.e.s tel.le.s que Clotilde Jimenez et Ruby Jonyinyechi Amanze. Au cours des sept dernières années, nous avons travaillé à établir des relations avec de grandes institutions aux États-Unis et en Europe, et nous sommes impatient.e.s de continuer à développer des possibilités qui vont au-delà de ce que nous pouvons exposer dans les foires internationales et sur les murs de la galerie. Pour notre première FIAC, nous présenterons Clotilde Jimenez et Amoako Boafo, deux artistes d'origine africaine.

    Pourquoi avez-vous décidé d'ouvrir une galerie à Chicago ?
    Tous les chemins nous ont menés à Chicago... La ville représente la quintessence de la scène artistique, culturelle et architecturale à laquelle nous sommes impatient.e.s de contribuer, car sa communauté artistique diversifiée est une rareté aux États-Unis. Nous sommes très heureux.e.s d'implanter la galerie à Chicago et de contribuer au dynamisme de la communauté artistique présente dans le paysage culturel de la ville. Notre programme continuera d'appuyer les artistes émergent.e.s internationaux.ales en les invitant à prendre en compte les facteurs sociaux présents dans toutes les villes métropolitaines. Nous réfléchissons sur le rôle de l'artiste, qui sert de moteur à commenter sur les disparités sociales, économiques et raciales. Par le dynamisme de sa sphère sociale et économique, Chicago s'inspire d'une authentique expérience américaine.

    Comment décririez-vous la relation entre votre galerie et les artistes que vous représentez ?
    Nous sommes une équipe, nous travaillons ensemble. Nous nous soutenons pleinement les un.e.s les autres, avec une vision alignée. Nous offrons une réelle proximité à nos artistes, même quand iels vivent partout dans le monde et qu'iels voyagent constamment pour développer leur pratique. L'adjectif qui définit le mieux les relations entre notre galerie et nos artistes est collaborative.

    Continuez la phrase "La FIAC est..."
    une nouveauté, puisque la galerie exposera pour la première fois en 2019. Nous sommes ravi.e.s de rejoindre la liste exceptionnelle de la FIAC et d'exposer dans le cadre d'une foire aussi renommée. Le nouvel engagement de la FIAC en faveur des galeries émergentes est formidable et nous attendons avec impatience de découvrir de première main comment la foire contribue à la sphère créative de la capitale parisienne.

    Quels sont vos endroits préférés à Paris ?
    Je suis française et j'ai vécu à Paris pendant une décennie, c'est chez moi. Mes endroits préférés à Paris sont ceux où j'avais l'habitude de rencontrer mes ami.e.s. J'aime les places, la place des Vosges, la place de la Concorde ou la place du Marché Sainte Catherine. Comme dans n'importe quelle métropole, les choses bougent et changent, alors j'essaie les nouveaux restaurants à la mode, mais à la fin, je retourne toujours aux mêmes endroits que je préfère.



Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici