Samedi 21 octobre





















  • Conversations

    La FIAC propose un cycle de conférences de deux jours, le vendredi 20 et le samedi 21 octobre, dans la Conversation Room au sein de la foire, un espace dédié, au premier étage à droite de l’Escalier d’honneur du Grand Palais.

    En 2017, la FIAC invite 89plus, plateforme internationale de recherche sur les innovations portées par la génération post-1989, créée par Simon Castets et Hans Ulrich Obrist. Marquée par de nombreux événements de changement de paradigme, l’année 1989 a vu l’effondrement du mur de Berlin et le début de la période post-guerre froide ainsi que l’introduction du World Wide Web.
    Questionnant la relation entre ces événements et la production créative au sens large, 89plus introduit le travail de certains des protagonistes les plus inspirants de cette génération. 89plus et Google Arts and Culture collaborent depuis plus de dix ans avec des résidences d’artistes au Google Arts and Culture Lab.

    La résidence de 89plus accueille en 2017 les artistes Lito Kattou, Elise By Olsen et Matt Copson.

    En partenariat avec Google Arts & Culture.

  • Samedi 21 octobre

    14H / 2PM

    PANEL #3
    MONSTERS & MACHINES


    Charlie Fox
    (Royaume-Uni, écrivain)

    Matt Copson
    (Royaume-Uni, artiste)

    Damien Henry
    (France, responsable de l’innovation au Google Arts & Cultural Lab)

    Modérateurs :
    Julie Boukobza, Simon Castets & Hans Ulrich Obrist
    Pourquoi pourrait-il se révéler sage de penser du présent comme une époque de monstruosité ?

    C’est l’une des questions auxquelles réfléchit Charlie Fox dans son récent livre d’essais, « This Young Monster », qui raconte des histoires – réelles ou imaginées – d’outsiders artistiques. Dans sa pratique d’artiste, Matt Copson s’intéresse à un outsider en particulier, le renard du Roman de Renart, un ensemble de récits populaires de l’Europe médiévale. Il voit en cet animal un anti-héros déformé qui a été « anthropomorphisé vers les cieux et abâtardi par une mythologie diabolique ». Charlie Fox et Matt Copson sont rejoints lors du débat par Damien Henry, chef de l’innovation du Google Arts & Culture Lab, et co-inventeur du Google Cardboard, un casque de réalité virtuelle primé.

    Ensemble, ils discuteront de la capacité de la technologie à influer de manière significative sur la façon de raconter des histoires.
  • Name Anat (Slider 2 blocs, image left)

    • Matt Copson

      Matt Copson est né en 1989 au Royaume-Uni. Il vit et travaille à Londres.

      Son oeuvre mélange folklore, anthropomorphisme et expressionnisme, souvent développés à travers la sculpture, la peinture murale, l’écriture et l’animation. De récentes expositions incluent « Sob Story », à High Art, Paris, « Eggy And Seedy » (avec Alastair Mackinven) dans le cadre du festival Reading International, « Reynard Reforms », à Vilma Gold, Londres, « Reynard’s Fundament », à la Tramps, Londres, « As Above, So Below » au IMMA, Dublin et « A Woodland Truce » dans le cadre du Magazine Sessions de la Serpentine Gallery. Il co-édite la publication « Da Thirst » et travaille en étroite relation avec le musicien Felicita.
    • Damien Henry

      Damien Henry est né en France. Il vit et travaille à Paris.

      Il est directeur de l’innovation du Lab Arts & Culture de Google, où il dirige une équipe de codeurs innovants et organise une résidence d’artistes. Il est co-inventeur de Google Cardboard, une visionneuse de réalité virtuelle en carton qui a été récompensée d’un prix. Avant de rejoindre Google, Damien Henry était directeur de la technologie d’une entreprise d’analyse vocale et cofondateur d’AudioGaming, une start-up de synthétisation de son. Il est aussi le créateur de Novelab, un petit studio orienté vers les technologies de pointe. Damien Henry détient un diplôme d’ingénieur en mécanique et acoustique ; il code depuis l’âge de 10 ans et n’a jamais arrêté depuis. Il est passionné par l’application de la réalité virtuelle et de l’apprentissage automatique, ou machine learning, appliqués aux arts, et est occasionnellement commissaire d’exposition dans ce domaine.
    • Torey Thornton

      Charlie Fox est né en 1991 au Royaume-Uni. Il est écrivain et vit à Londres.

      Son travail a été diffusé dans de nombreuses publications dont frieze, Artforum, The White Review et The New York Times. Son premier livre, This Young Monster, que John Waters décrit comme « un souffl e d’air fi èrement putride », est publié par les Éditions Fitzcarraldo et disponible dès maintenant.
  • 16H / 4 PM

    PANEL #4
    DIGITAL SUBCULTURES

    Wang Rui
    (Chine, artiste)

    Elise By Olsen
    (Norvège, éditrice)

    Lito Kattou
    (Chypre, artiste)

    Kenric McDowell
    (États-Unis, responsable du programme Artistes + Machine Intelligence, Google Research)

    Modérateurs :
    Julie Boukobza, Simon Castets & Hans Ulrich Obrist
    Elise By Olsen a lancé Recens Paper, un magazine qui rend hommage à la sous-culture de la jeunesse, né du besoin ressenti de faire entendre des voix plus jeunes dans les industries créatives. Avec Instagram, elle a créé une communauté en ligne de jeunes créatifs et a publié un magazine papier qui se décrit comme étant « en révolte constante contre les stéréotypes et les entreprises de la mode ».

    La table ronde s’interrogera sur la capacité des médias sociaux, comme Instagram et Weibo, et des technologies futures de combattre ou de renforcer les stéréotypes et de contribuer au consumérisme.
    Elise By Olsen sera rejointe par l’artiste multimédia chinois Wang Rui, la sculpteure chypriote Lito Kattou, et Kenric McDowell, responsable du programme, Artist + Machine Intelligence, chez Google Research.
  • Name Anat (Slider 2 blocs, image left)

    • Lito Kattou

      Lito Kattou est née en 1990 à Chypre. Elle vit et travaille à Athènes et Londres.

      Elle a obtenu sa licence à l’École des beaux-arts d’Athènes en 2013 et son master en sculpture au Royal College of Art à Londres en 2017. Elle développe des constellations d’oeuvres sculpturales, alliant le dialogue à la rédaction. Son travail mêle compréhension de la matérialité et de la subjectivité grâce à la formation de répétitions, qui vont des inventions digitales aux créations thermochimiques. Elle a récemment eu des expositions personnelles à la Galerie Eleni Koroneou, à Athènes, à Clearview, à Londres, et chez Pierre Poumet, à Bordeaux. Elle a participé à des expositions collectives comme « And if I left off dreaming about you? » Foothold, à Bari ; « Handsome, Young and Unemployed » au KOMPLOT, à Bruxelles ; « The Equilibrists » au New Museum, à New York, en collaboration avec la Fondation DESTE au Musée Benaki, à Athènes.
    • Elise By Olsen

      Elise By Olsen est née en 1999 en Norvège.

      Elle est éditrice de magazines, journaliste de mode et conservatrice indépendante installée à Oslo et à Paris. Éditrice en chef d’un magazine culturel pour la jeunesse intitulée Recens Paper depuis 2013, elle met en valeur les nouveaux talents âgés de moins de 25 ans. Son deuxième livre qui sort en automne, Wallet, est un commentaire sur la mode ; un dialogue entre les individus pour renforcer l’aspect politique de la mode.
    • Kenric Mcdowell

      Kenric Mcdowell a travaillé durant vingt ans à l’intersection de la culture et de la technologie, notamment pour R/GA, Nike, Focus Features, HTC Innovation et Google. Kenric dirige actuellement le programme Artists + Machine Intelligence de Google Research, où il facilite la collaboration entre les chercheurs en Intelligence artificielle de Google, les artistes et les institutions culturelles.
  • GOOGLE ARTS & CULTURE

    89plus est partenaire de Google Arts & Culture depuis plus de quatre ans, offrant des résidences d’artistes au Google Arts & Culture Lab.

    Les artistes invités, en résidence au Lab pendant deux mois, travaillent au développement de projets en partenariat avec les ingénieurs de Google et l’équipe créative du Lab tout en explorant les technologies et les ressources disponibles sur place.br>
    Cette année, les artistes en résidence sont Matt Copson, Elise By Olsen et Lito Kattou : le travail de Matt Copson examine les médias hybrides par la création d’installations, fi lms, performances et bandes dessinées dans son studio de Londres ; basée à Oslo, Elise By Olsen est éditrice en chef du magazine culturel jeunesse Recens Paper et va faire paraître son analyse sur la mode dans un livre intitulé Wallet ; et enfi n Lito Kattou est une artiste mélangeant différents médias à travers la sculpture mais qui projette d’utiliser le Lab pour examiner la modélisation en 3D et la technologie de l’apprentissage automatique.

    Le Google Arts and Culture Lab réunit la communauté artistique et celle de la technologie pour partager des idées et trouver de nouvelles voies pour découvrir l’art et la culture.

    En savoir plus

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici