Name Cronos


14h | Changement des typologies – le musée en flux
L’inauguration du Centre Pompidou en 1977 a introduit une nouvelle architecture – le musée en tant que machine – qui a engendré un véritable boom des nouveaux bâtiments muséaux au cours des décennies qui ont suivi. De Mönchengladbach (Hollein, 1975) à Bregenze (Zumthor, 1990), de Bilbao (Gehry, 1997) à Kanazawa (Sanaa, 2004), de Londres (H&deM, 1995) à New York (Rogers, 2015), différentes typologies ont été introduites : les pavillons, les passages et les ensembles. Alors qu’en 2005, le V&A à Londres a été promu grâce à ce slogan : «Une super cafèt’ avec un musée sympa en annexe», comment les architectes pensent-ils aujourd’hui le musée et son architecture ?
Conversation en anglais

Avec la participation de:
Simona Malvezzi (architecte, Berlin)
Emanuel Christ (architecte, Basel)

15h30 | En dehors de la fonction – la construction comme manifeste
Le pavillon est un bâtiment d’un genre particulier : à petite échelle, souvent temporaire, un hybride sans autre claire fonction que d’accueillir quelque chose, un manifeste potentiel. Le pavillon exprime souvent une synthèse, que ce soit sous la forme d’un abri (à l’image du pavillon de Mies van der Rohe à Barcelone en 1929 ou du Blur-building de Diller Scofidio pour l’Expo suisse en 2002) ou d’une sculpture (Dan Graham, Thomas Hirschhorn, Jorge Pardo). Qu’est-ce qui rend cette structure si attractive et quel est son but ultime ?
Conversation en anglais

Avec la participation de:
Maurizio Pezo & Sofia Von Ellrichshausen (architectes, Concepcion, Chile)
Kersten Geers (architecte, Bruxelles)

17h | Un ordre nouveau – l’architecture en tant qu’art
Au cours de ces dernières années, le nombre d’expositions présentant le travail d’architectes a connu une augmentation rapide. A côté de pièces traditionnellement exposées comme des esquisses, des plans, des modèles, des maquettes ou des animations sur ordinateur, les architectes réalisent souvent des installations, des environnements ou même des décors de théâtre. Mais si l’on considère l’architecture comme une discipline destinée avant tout à être construite et pas seulement exposée, quelle est l’idée, l’avantage ou le but qui se cache derrière cette forme particulière d’expression ?
Conversation en français

Avec la participation de:
Philippe Rahm (architecte, Paris)
Laurent P.Berger(architecte, Paris)

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici