Musée National Eugène Delacroix




  • Musée National Eugène Delacroix

    Dans la continuité du parcours des Tuileries, le Musée national Eugène- Delacroix, rattaché au Musée du Louvre depuis 2004, ouvre ses portes au public de la FIAC. Situé dans le dernier atelier et appartement d’Eugène Delacroix, au coeur de Saint-Germain-Des-Prés, le musée Eugène-Delacroix est un havre de paix, entre cour et jardin. Conçu par le peintre lui-même, l’atelier fut transformé en musée à l’initiative de Maurice Denis et des grands peintres des années 1920. Il est ainsi un lieu dédié à la création artistique.

    Pendant la semaine de la FIAC, un service de médiation est assuré par les élèves de l'Ecole du Louvre.

    Adresse : 6, rue de Furstenberg, 75006 Paris
    Accès libre sur présentation d’un titre d’entrée FIAC.

  • Katinka Bock

  • Katinka Bock

    Balance of O and I, 2014

    Bronze, acier, tissu
    90 × 212 × 15 cm

    _o_o o (cool fountain), 2017

    Eau, céramique, tube en plastique
    50 × 20 × 11 cm

    Personne, 2012

    Bronze, acier corten, béton, technique mixte

    Himmel und Meer (Einfach), 2017

    Céramique
    83 × 53 × 53 cm

    Nachthimmelhaus, 2014

    Bronze, encre sur coton, civière en bois
    Fond en tissu: 122 × 244 cm
    Bronze: 43 × 99 × 65 cm

    Jocelyn Wolff, Paris ; Meyer Riegger, Berlin, Karlsruhe; Greta Meert, Brussels.

    L’oeuvre de Katinka Bock prend ancrage, au premier abord, dans une mouvance initiée par l’arte povera. L’artiste allemande a une prédilection pour des matériaux modestes et naturels – la terre cuite, le bois, le plâtre, la céramique, le cuir, le tissu, l’argile ou, plus récemment, le bronze – qu’elle associe souvent, et avec une délicate simplicité, à des objets trouvés : une pierre, une échelle, une corde, une table, un cercle en acier, un ballon de foot.

    Ses sculptures et installations explorent les thématiques du temps et de l’espace, extrayant les territoires de leur contexte, de leur histoire et de leur géographie, pour traiter les questions du langage, des espaces communs et du vivre-ensemble. La mesure est une notion essentielle de son oeuvre, qu’elle se retrouve dans la balance, ou dans l’équilibre d’un mobile. Chez Katinka Bock, les matériaux utilisés transportent un sens au-delà de leur matérialité et provoquent par la manière dont elle les compose des émotions profondes, immédiates, qui précèdent la conceptualisation.

    Katinka Bock, Balance of O and I, 2014 © Galerie Jocelyn Wolff, Paris.
    Présenté par la Galerie Jocelyn Wolff, Paris; Meyer Riegger, Berlin, Karlsruhe ; Greta Meert, Brussels.


  • Parcours d'oeuvres 2017

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici