Secteur Lafayette - FIAC

Secteur Lafayette


  • Découvrez les galeries du Secteur Lafayette

  • FIAC 2018
    Le Secteur Lafayette a été créé en 2009 par la FIAC et son partenaire officiel, le groupe Galeries Lafayette, pour soutenir financièrement la présence des jeunes galeries internationales qui défendent le travail d’artistes émergents.

    Les 10 galeries ont été choisies par un comité de sélection dédié, pour la qualité de leur programmation et sur la base d'un projet spécifique, présentant un à deux artistes émergents.

    La sélection de 2018, particulièrement enthousiasmante, compte des exposants issus de 5 pays (Allemagne, États-Unis, France, Royaume-Uni et Suisse) qui illustrent pleinement le dynamisme des jeunes galeries internationales et leur engagement : Arcadia Missa (London), SANDY BROWN (Berlin), DOCUMENT (Chicago), Lars Friedrich (Berlin), Jan Kaps (Cologne), LOMEX (New York), Edouard Montassut (Paris), Bonny Poon (Paris), Queer Thoughts (New York) et Truth and Consequences (Genève).
  • ARCADIA MISSA, London*

    Arcadia Missa a été fondée en 2011 et a fonctionné pendant trois ans comme un espace DIY. Arcadia Missa s’est imposé comme une plate-forme incontournable de la scène londonienne, exposant fréquemment des artistes pour la première fois (comme Jesse Darling, Amalia Ulman).
    Fin 2014, Arcadia Missa s'est muée en galerie et a commencé à représenter des artistes.
    Depuis, l'accent est mis sur les artistes émergents, dont la pratique est orientée vers la mise en lumière des luttes contemporaines dans différents domaines de la politique identitaire sous un capitalisme en réseau.

    A l’occasion de l'édition 2018 de la FIAC, Arcadia Missa présentera une installation vidéo spécifique, comprenant une projection monocanal, des murs et des sièges du duo d'artistes Hannah Quinlan & Rosie Hastings.

    © Hannah quinlan & rosie hastings, 2018

  • SANDY BROWN, Berlin*

    Depuis son ouverture en 2010, Sandy Brown travaille avec des artistes internationaux émergents. Si la présentation d'expositions individuelles constitue un objectif prépondérant, des expositions collectives et d'autres événements, y compris des projections de films et de vidéos, des performances, des conférences, des lancements de livres et l’édition de publications font partie intégrante des activités de la galerie.

    A l'occasion de la FIAC, Sandy Brown présentera une exposition personnelle de Kamilla Bischof composée d’une série de peintures de l’artiste dans un décor constitué de meubles collaboratifs tels que des rideaux, coussins, tapis et autres objets décoratifs réalisés avec l’aide de Laura Welker.

    Le projet est basé sur l'intérêt de l'artiste pour les constructions de l'identité féminine en lien avec d'autres scénarios construits, tels que les peintures et les lieux qui les contiennent.

    © Kamilia Bischof, ‘Cosmetic Songs’, 2017
  • Name Anat (Slider 2 blocs, image right)



    • DOCUMENT, Chicago*

      DOCUMENT est une galerie située à Chicago qui se spécialise dans la photographie contemporaine, la vidéo et les formes artistiques qui utilisent les médias. La galerie a organisé plus de 40 expositions individuelles depuis son ouverture en 2011 et promeut activement le travail d'artistes nationaux et internationaux émergents.

      Pour sa première participation à la FIAC, DOCUMENT présentera les projets de 2 artistes de la galerie : Paul Mpagi Sepuya et Julien Creuzet.

      Né en 1986, Julien Creuzet est un artiste franco-caribéen qui vit et travaille à Paris. En tant qu'artiste visuel et poète, il entremêle activement ces deux pratiques par le biais d'amalgames de sculpture, d'installations et d'interventions textuelles qui traitent de sa propre expérience diasporique. Le travail de Creuzet porte sur l'intersection conflictuelle de l'histoire de la Martinique et des événements de la modernité européenne.

      © Julien Creuzet, ‘Subside, be silent, scum, I drown’, 2017


    • DOCUMENT, Chicago*

      Paul Mpagi Sepuya vit et travaille actuellement à Los Angeles, où il a obtenu un MFA en photographie à UCLA. Il a résidé à New York de 2000 à 2014, où il a participé aux programmes Artist-in-Residence au Lower Manhattan Cultural Council (2009 - 2010), au Center for Photography de Woodstock (2010) et au Studio Museum de Harlem (2010 - 2011). Il a exposé au MoMA, NYC, New Museum, NYC, New Museum, ICA Philadelphie, DOCUMENT entre autres.

      © Paul Mpagi Sepuya, ‘Mirror Study for Joe_(2010964)’

  • LARS FRIEDRICH, Berlin

    La première exposition de la galerie Lars Friedrich a eu lieu en octobre 2011. L'appartement du galeriste était tout désigné pour commencer à exposer. Pendant trois ans, Lars Friedrich a exposé environ 18 artistes, beaucoup de premières expositions en galerie solo et de nombreux artistes basés à New York.

    Au printemps 2015, la galerie a emménagé dans un nouvel espace à la Kantstraße, à Berlin. A l’occasion de la FIAC, Lars Friedrich présentera le travail de l’artiste Min Yoon.

    Min Yoon est né et a grandi en Corée du Sud. Pour Lafayette 2018, il prépare, avec une série d'œuvres en cours, un nouvel ensemble de sculptures qui reprend la figure de la tortue, déjà apparue dans ses peintures. En décryptant les codes sociaux grâce à la sculpture et la peinture, Min Yoon infuse et transforme, dans le même temps, les effets de sa propre identité sociale dans les mœurs et les conventions d'un domaine de l'art occidental.

    © Min Yoon, Installation view, 2017

  • JAN KAPS, Cologne*

    Jan Kaps a été fondée en 2013 à Cologne. La galerie présente des artistes émergents internationaux, appartenant pour la plupart à la génération Y. Le programme de la galerie met en avant une grande variété de supports comme la peinture, l'art conceptuel, la photographie, la vidéo, la sculpture et les conférences.

    Pour le secteur Lafayette de la FIAC, Jean-Marie Appriou présentera de nouvelles œuvres qui perpétuent son exploration des supports de l'artisanat et de la sculpture, principalement grâce au verre, au bois et la céramique, pour aborder des représentations du surréaliste, du fantastique et de l'absurde.

    L'approche d'Appriou en matière de métallurgie et d'artisanat n'est pas conventionnelle. Plutôt que de collaborer avec des artisans qualifiés, des fonderies renommées ou des laboratoires de haute technologie, il a adopté avec emphase une approche du « Do It Yourself ».

    © Jean-Marie Appriou, ‘Marble #2’, 2017




  • LOMEX, New York*

    Lomex a été fondée en 2016 par Alexander Shulan, dans le quartier de Bowery, au numéro 134 : dans l’ancien atelier d’Eva Hesse. Depuis sa création, la galerie a travaillé à encourager la jeune génération d’artistes américains. En 2018, la galerie a déménagé dans de nouveaux espaces.

    Pour sa première participation à la FIAC, LOMEX présentera un solo show d’œuvres murales et de sculptures de l'artiste new-yorkais Robert Bittenbender. Amateur de DIY, il utilise des équipements de récupération afin de réaliser ses créations.

    Il rassemble plusieurs objets du quotidiens pour former une quantité considérable de matériaux, et sollicite ainsi l’attention du spectateur.

    ©Robert Bittenbender, ‘ondine’, 2017

  • EDOUARD MONTASSUT, Paris*

    La galerie Edouard Montassut a été fondée en 2015.

    Pour le secteur Lafayette de la FIAC, la galerie Edouard Montassut présentera les œuvres de deux artistes étrangers émergents : Maggie Lee (1983, USA) et Riccardo Paratore (1990, Allemagne). Chacun de ces deux artistes présentera des œuvres qui s'inscrivent dans la continuité de celles présentées lors d'expositions récentes et qui font référence à l'utilisation de leurs histoires personnelles comme matériaux pour leurs œuvres.

    Maggie Lee travaille sur une série de collages muraux et délicats réalisés à partir de divers papiers de récupération collectés et archivés par l'artiste depuis plusieurs années. Quant à Paratore, il présentera des sculptures dans l’esprit de celle qu'il exposera lors de sa résidence au sein de l'espace Gluck 50 à Milan. Il s'agit d'un ensemble de boîtes en plexiglas transparent contenant une collection d'œuvres d'art et d'objets anciens de Hambourg, Los Angeles, Milan et Paris, lieux qui ont eu une importance biographique pour l'artiste depuis son enfance.

    © Maggie Lee, Beacon’s Closet, 2016
    Courtesy of the artist and Édouard Montassut, Paris
  • BONNY POON, Paris*

    Bonny Poon est une galerie d'art contemporain située sur la rive gauche de Paris, près de Chinatown, au 26e étage d'une tour résidentielle. Elle est dirigée par Nathaniel Monjaret et Bonny Poon.
    Pour leur première participation à la FIAC, ils sont heureux de présenter une exposition du collectif FPBJPC.

    Ils utilisent les modèles de production inspirés d’anecdotes et autres mythes de la musique et de l'art underground. Leur pratique assimile le langage, les stratégies et canaux de distribution issus de diverses influences, y compris l'art contemporain, la musique, la presse écrite, les médias sociaux, la mode, la sous-culture, la pop et la politique.

    En complément de l'exposition FPBJPC, Bonny Poon présente une programmation sur place et hors site, y compris une interview en direct, qui sera filmée et retransmise par Marie Karlberg, (artiste irakienne et suédoise basée aux États-Unis) et les directeurs de la galerie.

    © Courtesy of the artists and the gallery
  • QUEER THOUGHTS, New York

    Queer Thoughts a été fondée par les artistes Sam Lipp et Miguel Bendaña dans un appartement à Chicago, Illinois.

    Pour l’édition 2018 de la FIAC, Queer Thoughts présentera le travail de l'artiste français David Rappeneau et de l'artiste américain Puppies Puppies.

    David Rappeneau fabrique des représentations de la jeunesse contemporaine en acrylique, stylo à bille, crayon et fusain sur papier, recombinant les styles et signifiants visuels de l'histoire de l'art occidental, du Manga, de l'illustration de mode et de l'esthétique commerciale contemporaine.

    Puppies Puppies présentera sa nouvelle installation " The difference between sex and gender " (2018). Parmi des carreaux blancs uniformes, on trouve des carreaux à glaçure rose, bleu et mauve, avec des fragments de texte comme "GENITALS DO NOT DETERMINE GENDER" et "CHROMOSOMES DO NOT DETERMINE GENDER".

    © Puppies Puppies, ‘The difference between sex and gender’, 2018
  • TRUTH AND CONSEQUENCES, Genève

    Truth and Consequences a été fondé en 2014 par Paul-Aymar Mourgue d'Algue.

    La galerie présentera pour le secteur Lafayette de la FIAC un solo show de Liz Craft. Ce projet sera élaboré selon une nouvelle série d'œuvres aux airs de bulles de parole constituées de titres : une composition construite à l'intérieur d'un espace mental défini par la nature sémantique de son cadre.

    Les nouvelles œuvres d'art useraient d’une stratégie et une structure narrative empruntée aux bandes dessinées : l'utilisation de boîtes de différentes tailles insérées dans une page pour créer une lecture dynamique. Liz Craft travaille sur des œuvres d'art composées de boîtes physiques réelles. Ces boîtes seraient des contenants de composition instinctive. Une bande dessinée grandeur nature, donc, où le public se déplacera d'une boîte à l'autre pour élaborer une cartographie narrative abstraite.

    ©Liz Craft, ‘Lo Schiaccianoci’ , 2017

  • Comité de sélection Secteur Lafayette

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici