Eduardo Paolozzi

  • Eduardo Paolozzi

  • Eduardo Paolozzi - Petit Palais

    Collage City, 1975

    Aluminium
    180 x 190 x 110 cm
    Presenté par : C L E A R I N G, New-York, Brussels
    Photo : Marc Domage

    Eduardo Paolozzi est né en 1924 à Leith, en Ecosse.

    Robin Spencer se souvient d’avoir rendu visite à Paolozzi chez Juby, l’usine d’Ipswich, en Angleterre, où il a réalisé toutes ses sculptures en aluminium de 1962 à 1975. Collage City est l’une de ses dernières sculptures coulées ici, et au cours de la visite de Spencer, Paolozzi, discutant des « bouts » en haut de la pièce, a lancé : « Il faut savoir quand arrêter de dorer la fleur de lys ! »

    Cette sculpture emprunte son titre au livre de l’architecte et théoricien Colin Rowe, Collage City, qui suit lui-même un article éponyme publié dans Art-Architecture début 1975. La sculpture évoque le thème et le sujet de l'art-architecture, qui traverse toute l'œuvre de Paolozzi, dans ses sculptures, ses gravures et ses collaborations, par exemple avec les Smithson, Ronald Jenkins ou encore Richard Rogers.

    Avec Neorema-Leoend, 1975 (collection de la Kunsthalle de Hambourg), Collage City est l’une des dernières sculptures en aluminium fabriquées par Paolozzi chez Juby, même si elle est étroitement liée à deux sculptures qu’il a réalisées une décennie plus tôt, Medea, 1964 (Rijksmuseum) et Poem For Trio MRT, 1964 (City Art Gallery, Leeds).

    Télécharger la notice rédigée par les élèves de l'École du Louvre
  • On Site 2016

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici